Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 16:58

En exclusivité, mes avis sur 3 sujets importants sur lesquels perspective 85 a souhaité m'entendre:

      

1 – Eric Koren, la situation Hilairoise apparaît paradoxale aux yeux des observateurs externes. Cette ville est gagnable par la droite mais présente trois listes au risque de disperser ses voix. N’y a-t-il pas là opposition entre la volonté de battre la gauche et celle de s’en donner les moyens ?

 

Certes, la situation serait plus favorable à la droite si elle avait présenté un front uni à cette élection municipale. Mais je ferais remarquer que la gauche présente également 3 listes.

Pour ma part, étant leader du groupe d’opposition depuis 2008, j’ai manifesté mon intention de me présenter aux prochaines échéances et j’avais obtenu l’assentiment de ce groupe en 2010.

Par la suite, mes amis de l’opposition se croyant peut-être investis d’une certaine légitimité par leur appartenance à des partis politiques, et, de ce fait, pensant avoir plus de chances de l’emporter, ont préféré faire cavaliers seuls.

Soit. J’en ai pris acte et j’ai établi mon cap en dehors de cette logique politicienne dont je ne voulais pas.

Depuis,  je mène mon combat d’opposant avec un positionnement personnel à droite mais surtout  avec le souci de la pluralité d’opinion au sein  de mon équipe.

Depuis 3 ans, j’ai donc présenté un certain nombre de pistes pour l’élaboration d’un programme et j’ai remarqué que beaucoup s’en était inspiré toutefois sans jamais vouloir me rejoindre.

Je trouve plus que surprenant que ces mêmes personnes déclarent maintenant avoir prônée l’union.

J’en conclu que ce sont les égos de mes concurrents qui ont prévalu au détriment de la victoire potentielle de la droite.

2 – Eric Koren, votre investissement dans la vie locale Hilairoise vous donne la possibilité de faire des propositions d’avenir pour vos administrés. Quelles sont les principaux axes sur lesquels vous entendez vous distinguer ?

 

J’ai eu largement l’occasion au travers de mes écrits, mes déclarations et mes échanges avec la population Hilairoise, de détailler et illustrer les deux axes qui constituent les fondements de ma réflexion : la démocratie participative et la vie à l’année.

Je considère que les Hilairois souffrent d’un déficit de démocratie : des chantiers extrêmement coûteux pour leurs deniers ont été lancés sans véritable concertation. La salle de sports de la Faye va, au final, peser pour 7.5 millions d’euros sur les finances de la commune. Combien de citoyens auraient approuvé ce projet si on leur en avait effectivement tracé les contours exacts ? L’îlot Jeanne d’Arc a été bradé pour de vulgaires intérêts spéculatifs. La thalasso n’étant que le faux-nez de cette opération. Là encore, si les Hilairois connaissaient les tenants et aboutissants du projet, l’auraient-ils approuvé ? Il faut arrêter de jouer avec les deniers publics.

Des grands projets, pourquoi pas ? Mais dans ce cas, les Hilairois devront avoir toute connaissance de l’étendue technique et financière de ceux-ci, et une totale faculté de s’exprimer à leur sujet.

Par ailleurs, je veux redonner la parole aux citoyens au moyen de comités de quartiers munis de délégations de ressources pour la réalisation de projets correspondants à leur besoins locaux et au travers d’un médiateur municipal pour apporter des réponses précises à leurs problèmes de la vie quotidienne.

Concernant la vie à l’année, on constate qu’en dehors des mois d’été, la ville est frappée de torpeur. Je souhaite redonner de la vie à nos rues et à nos quartiers, par des animations plus fréquentes, dans lesquelles les associations seraient mises à contribution par mutualisation pour en amplifier l’impact et en réduire les coûts. Je souhaite également faire de l’îlot Jeanne d’Arc, du Casino des Pins et de la Villa Grosse-Terre, des points d’activité et des lieux de rencontres intergénérationnels. Enfin, je souhaite remodeler le centre-ville dans un projet autrement plus vaste que la ZAC étriquée que nous propose la municipalité actuelle. Suivant le principe qui établit que la fonction crée l’organe, attirons déjà le public au centre-ville au moyen d’activités mobilisatrices, et les commerces reprendront vie. Le contraire est voué à l’échec.

Enfin, j’ai l’intention de mener une campagne de travaux importante mais nécessaire au niveau de l’infrastructure qui a été négligée depuis 25 ans.

 

3 – Eric Koren, si vous n’êtes pas en tête des listes de droite à cette élection municipale au premier tour, demanderez-vous à voter en faveur du premier d’entre vous ?

 

A une époque, les leaders des groupes politiques départementaux  constatant l’absence de volonté d’union des représentants de la droite locale ont proposé un protocole de bonne conduite qui instaurait le désistement au premier tour.

Pour ma part, j’ai entièrement adhéré à cette idée, je l’ai toujours défendue et je le réaffirme aujourd’hui si ma liste n’est pas en tête au 1er tour, je me retirerai, comme il se doit. Il va de soi que j’attends la même discipline des autres si d’aventure c’est ma liste qui est en finale.

Agir autrement serait favoriser la gauche par une triangulaire mortifère pour la droite.

Cependant, je ne donnerai aucune consigne de vote, considérant d’une part que les citoyens ayant voté pour moi l’auront fait sur la base de mes propositions, et que, d’autre part, je ne suis en rien propriétaire de leurs voix. Il leur appartiendra, au second tour, d’exprimer leur choix en leur âme et conscience, et, surtout, en toute liberté.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

gaillard 08/03/2014 09:42

Vous êtes candidat depuis 2011. Ceux de la même sensibilité qui se sont déclarés après ne prouvent pas leur attachement à battre la majorité sortante; N'arrivant pas à s'entendre avec un seul
homme, ils ne prouvent pas qu'ils fédéreront une ville dont le maire est celui de tous les citoyens. Il est encore temps pour eux de se désister pour le mieux placé sans attendre le second tour.
Qu'ils fassent maintenant ce qu'ils disent qu'ils feront. ils retrouveront peut être un peu de crédibilité !

Présentation

  • : Eric KOREN - 1er candidat déclaré de l'opposition
  • : Préparer l'alternance nécessaire à une meilleure gestion et à la définition des enjeux stratégiques de la ville de Saint Hilaire de Riez au sein de la communauté de communes du Pays de Saint Gilles. Réunir toutes les compétences afin de donner un élan nouveau à notre commune.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Pages